LA CONSULTATION EN HYPNOSE :

 

Lors d’une consultation en hypnothérapie, le thérapeute et le patient ne sont pas assis face à face comme en psychothérapie. Le patient est assis ou allongé sur le canapé alors que le thérapeute est à coté sur le fauteuil. Les regards ne se croisent donc pas.

 

Une séance dure 50mn.

Il faut en général 5 ou  6 séances.

Une fois le problème du patient résolu, celui-ci fait une pause de quelques semaines ou de quelques mois. Un rendez-vous ultérieur fera le bilan de la thérapie.

Si le problème persiste ou si la douleur ressurgit, des séances supplémentaires seront éventuellement envisagées. Dans le cas contraire, les séances sont arrêtées.

   

La séance se déroule de la façon suivante:

Phase d’échange où le patient décrit sa douleur et ses souffrances

La séance d’hypnose proprement dite : elle se divise en 3 étapes

1) L’induction : le thérapeute propose au patient de fixer son regard sur un objet ou sur une partie de son corps. Il faut que la personne ait l’impression petit à petit de "flotter"…de pénétrer dans une sorte de rêverie.

2) La dissociation : le patient est coupé de ses sensations auditives, visuelles, tactiles. Son corps est engourdi et immobile. C’est un état passif agréable.

3) L'état hypnotique : état de sensorialité première où la raison et la réflexion n’interviennent plus. C’est l’inconscient qui travaille. Sont mobilisées les ressources suivantes : créativité, imagination, inventivité.

 

Phase à nouveaux d’échanges des différents ressentis.

 

 

Techniques de Métaphores et Visualisations Mentales.

 

On évoque par des métaphores les symptômes dont le patient souffre. La douleur est  souvent comparée chez le patient  à un étau qui serre, à un tube trop étroit, un couteau qui transperce, des aiguilles…Le thérapeute remplace ces images par de nouvelles métaphores positives, agréables en proposant un autre contexte avec une absence de douleur…Les plus efficaces sont les visualisations qui se rapportent aux mouvements corporels, aux sensations de mouvements liés par exemple à la marche, à la danse, ainsi que les images ou visualisations de paysage ou de situation particulière en lien avec les  odeurs et les couleurs, le toucher…….La technique consiste donc à visualiser (imaginer) par le biais de suggestions mentales plus adaptées un changement de contexte, d’attitude, jusqu’à ce que le conflit interne disparaisse. En visualisant ces « films »,  on active les zones corticales motrices cérébrales libérant ainsi des hormones du plaisir.

CTsophrologie

vous mener jusqu'à vous-même

©2020 par Céline Ther

webdesigner: Fadi Bacha