Rechercher
  • Céline Ther

La respiration : la clé de la santé (Partie1)

La respiration n’est pas à intellectualiser, on ne peut en faire l’expérience qu’en la pratiquant - en la pratiquant correctement. Mais comment bien respirer ? Où pratiquer ? Existe t-il plusieurs types de respirations ? Quels sont les bénéfices et les résultats ? Avant de répondre à toutes ces questions essentielles, examinons d’abord ce qu’est la respiration.


A quoi sert la respiration ?

La respiration a plusieurs fonctions : fournir l’oxygène au sang; optimiser la circulation sanguine; éliminer les toxines; débarrasser les déchets gazeux (constitués principalement le dioxyde de carbone).


Les mouvements inspiratoires et expiratoires qui constituent la respiration ont lieu en continu. L’oxygène passe dans le sang au moment de l’inspiration et le gaz carbonique est expulsé du sang au moment de l’expiration.


Quelles sont les différents types de respiration ?

- La respiration naturelle, celle que nous utilisons pour vivre et à laquelle nous ne prêtons pas attention.

- La respiration du sommeil, à laquelle il faut être vigilent en cas d’apnée du sommeil ou autre problème.

- La respiration forcée, contrariée ou empêchée par, par exemple, le stress, la nervosité, la colère.... (c'est celle qu’il faut traiter notamment par la sophrologie).

- La respiration spécifique, apaisante et relaxante, qu’elle soit thoracique ou abdominale dont se sert la sophrologie et que je propose à mes patients


Comment bien respirer ?

Apprendre à bien respirer est une question de santé vitale et doit constituer un impératif de chaque instant. Mais nombreuses sont les personnes qui respirent mal - trop haut au niveau des poumons. Ils bloquent en réalité leur respiration et c'est ce qui accroît leur fatigue.


Les conséquences d’une mauvaise respiration ou d’une respiration bloquée entraîne au fil du temps des risques de spasmophilie, des crises d’angoisses, une accumulation de stress, des crises d’hypertension et un encrassement de tout l’organisme.


Il est alors essentiel d’apprendre à bien respirer. Il est possible, grâce à la sophrologie, d’apprendre à respirer correctement car la respiration constitue la base de cette technique (psychocorporelle) ainsi qu’un outil incontournable de sa technique.


Toutes mes séances de sophrologie passent par l’apprentissage du "bien respirer". Chaque exercice est jumelé à une respiration spécifique. La relaxation dynamique mise en œuvre par la sophrologie est liée à la technique du souffle (et donc de la respiration) - et de la bonne maîtrise de ce dernier. Ainsi la respiration accompagne les mouvements accomplis par le corps - de cette combinaison jaillit le bien-être et les résultats sont immédiats.


Pour bien respirer, je propose et adapte à mes patients plusieurs respirations spécifiques en fonction de leur besoin et difficulté : respiration contrôlée, complète, dynamique, tonique, alternée, inversée, profonde, consciente…chacune ayant ses effets et ses résultats propres.


Où pratiquer ?

Au cabinet de sophrologie pour connaître les bases de la respiration et pouvoir par la suite appliquer la méthode de manière autonome. Une fois les techniques acquises et assimilées, on peur pratiquer n’importe où et à n’importe quel moment de la journée en fonction de ses besoins (à la maison, au bureau, à l’école, dans les transports….)


Quels sont les bénéfices d’une bonne respiration ?

- Atteindre la sérénité : permet de se calmer, se recentrer, se détendre, se concentrer.

- Procure un bien-être immédiat : apaisement physique et mental.

- Chasse les angoisses, libère les émotions, dénoue les tensions…

- Réduit le stress et Fait baisser la pression artérielle et le rythme cardiaque ayant pour effet de diminuer les risques d’hypertension et autres maladies.

- Libérer son potentiel

- Accroître la confiance en soi.


31 vues

CTsophrologie

vous mener jusqu'à vous-même

©2020 par Céline Ther

webdesigner: Fadi Bacha